La vision BIGH

Nous voulons que la production alimentaire soit repensée, que la technologie, les pratiques durables et les habitants locaux soient rassemblés pour créer un système qui convient à la fois aux consommateurs, aux producteurs et à l’environnement.

Nous désirons que la population ait accès à des produits locaux et qu’elle crée des liens avec les producteurs, au cœur de la ville.

BIGH Vision

Nous pensons que l’agriculture urbaine est complémentaire de l’agriculture périurbaine et rurale, en ce compris les réseaux de partenaires et de producteurs. Nous désirons promouvoir l’agriculture urbaine, en tant que démonstration efficace de l’économie circulaire.

La mission BIGH

Notre mission est de créer des fermes durables associées à des bâtiments afin d’utiliser leur énergie perdue, leur eau de pluie, leur CO2 et leur potentiel naturel en termes d’espace, d’orientation, de microclimat et d’exposition au soleil. Nos fermes sont des systèmes circulaires. Elles sont conçues pour ne pas produire de déchets, pour fonctionner avec un apport énergétique limité et pour avoir un impact positif sur l’environnement.

Nous y utilisons des matériaux « cradle-to-cradle » et non toxiques. La nature transparente de notre écosystème d’agriculture aquaponique découle du système aquaponique en lui-même et de notre tolérance zéro envers les produits chimiques, les antibiotiques et les OGM.

BIGH Mission

Le filtre biologique nous permet de produire les nutriments nécessaires pour des légumes et des fruits de haute qualité, mais aussi pour notre système d’aquaculture zéro déchet en circuit fermé.

BIGH est plus que jamais conscient des préoccupations liées à la qualité des aliments : grâce aux circuits courts, nous mettons des produits ultra frais et savoureux sur les tables des citadins et des chefs. En outre, les fermes BIGH créent de l’emploi, génèrent des revenus et stimulent l’entrepreneuriat vert dans les villes. Dans toutes ses fermes, BIGH collabore avec des employeurs sociaux et favorise l’engagement de travailleurs du quartier.

Histoire

BIGH a été fondé en 2015 par Steven Beckers, architecte accrédité « Cradle-to-Cradle » et fondateur du bureau de consultance Lateral Thinking Factory (LTFc), qui soutient depuis des années la mise en œuvre de l’économie circulaire dans le secteur immobilier.

Après avoir mené différentes études en 2015 sur le potentiel de la Région de Bruxelles-Capitale en matière d’agriculture urbaine, LTFc a été beaucoup sollicité pour trouver des opérateurs. N’en trouvant aucun, il a décidé, avec le soutien de ECF Farmsystems, de développer un modèle commercial basé sur l’aquaponie intégrée à des bâtiments, où l’immeuble soutient l’agriculture, et vice-versa.

En 2016, des partenaires financiers et des collaborateurs techniques et commerciaux enthousiastes se sont réunis pour développer le modèle BIGH et construire la première ferme du réseau BIGH : la Ferme Abattoir.

En janvier 2018, après 4 mois de conception et de permis, soutenu par les architectes ORG et après 7 mois de travaux, les premières étapes du fonctionnement de la Ferme Abattoir pouvaient être lancées.

La fin du mois d’avril 2018 marque l’ouverture officielle de la ferme, désormais accessible au public sur demande, pour des visites. Les premiers produits sont commercialisés depuis le début du mois de mai 2018, dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Système BIGH d’aquaponie en 2 circuits fermés

L'aquaponie

Chez BIGH, nous croyons fermement à l’aquaponie, raison pour laquelle nous voulons utiliser cette méthode de production dans toutes nos fermes. L’aquaponie est un mélange d’hydroponie et d’aquaculture. L’hydroponie est une méthode de culture sans terre et l’aquaculture est la production de poissons.

Dans les fermes aquaponiques BIGH, les poissons et les plantes sont séparés, dans deux systèmes en circuit fermé.

Aquaponics Explained

L’aquaponie est une méthode efficace, car elle permet de transformer des déjections en quelque chose d’utile, et donc finalement de réduire les déchets. Lorsque des poissons y nagent, l’eau devient riche en nutriments. Cette eau riche en nutriments est alors acheminée jusqu’à nos serres et donnée aux plantes, qui l’utilisent pour pousser.

Grâce à cet engrais provenant des déjections des poissons, nous n’utilisons presque pas d’autres engrais pour nos légumes !

Développement de l'entreprise

BIGH vise à développer un réseau européen de fermes urbaines qui fonctionnent en synergie avec les bâtiments, ainsi que des utilisations permettant d’associer l’économie circulaire et la production alimentaire.

Même si une seule ferme est déjà avantageuse, plusieurs fermes permettent d’accélérer le développement de la production circulaire de nourriture.

Business development

BIGH se concentre sur les sites urbains dont la surface de production brute est comprise entre 2 500 m² et 3 000 m², ou supérieure à ces valeurs.

Si vous envisagez d’investir dans le développement commercial de BIGH, ou que vous pensez posséder un site adapté, veuillez contacter Frank Goes ou Steven Beckers grâce au bouton ci-dessous.

La serre en construction