Ferme Abattoir

Ferme Abattoir

La première ferme urbaine BIGH est la Ferme Abattoir, construite au cœur de Bruxelles, dans la zone de développement prioritaire du canal, sur le toit du Foodmet (un marché alimentaire, conçu par les architectes ORG, sur le site historique de l’Abattoir).

Le site de l’Abattoir est célèbre pour ses caves, sa halle classée et son marché animé, qui attire chaque semaine plus de 100 000 personnes en trois jours. Il abrite le dernier abattoir artisanal installé dans le centre d’une capitale européenne. Toutes ces activités alimentaires ont valu au site de l’Abattoir le surnom de « ventre de Bruxelles ».

Il a fallu environ un an pour développer la Ferme Abattoir : les travaux ont débuté en 2017 et les premiers essais de jardinage ont été menés en 2016, alors que la serre et l’exploitation piscicole ont été terminées en 2018. La ferme a été pleinement opérationnelle à la fin de l’année 2018.

Synergies techniques

La ferme dispose de sa propre pompe à chaleur, qui emmagasine la chaleur provenant du système de réfrigération du Foodmet (permettant ainsi de produire toute l’année) tout en réfrigérant les chambres froides des bouchers et des détaillants du Foodmet. Elle est complétée par un dispositif de chauffage au gaz si besoin dont le CO2 est récupéré et destiné à faciliter la photosynthèse des plantes durant la journée.

– La ferme dépend le moins possible de l’eau courante : nous utilisons de l’eau de pluie filtrée et stockée, ainsi que l’eau d’un forage.

– La consommation d’électricité est partiellement compensée par les panneaux solaires des installations photovoltaïques de la halle alimentaire.

– Durant le fonctionnement de la ferme, nous chercherons des synergies supplémentaires basées sur un partage des équipements.

Le jardin potager extérieur

Exploitation piscicole

Chaque année, l’exploitation piscicole de la Ferme Abattoir peut produire 35 tonnes de bars rayés de haute qualité.

Les experts de BIGH ont sélectionné la truite arc-en-ciel, car il répondait à différents critères : la demande du marché, la qualité de l’eau, la chaleur renouvelable disponible pour maintenir une température de 24 °C et la capacité de ces poissons à grandir aussi bien dans de l’eau douce que dans leur habitat naturel (l’estuaire). Issue des déjections solides des truites arc-en-ciel, l’eau naturellement riche en engrais qui sort du biofiltre sera utilisée aussi bien pour l’hydroculture que pour les jardins extérieurs, ainsi qu’à d’autres fins.

Bonnes pratiques

– Puisqu’il dépend de milliards de micro-organismes, notre système ne tolère ni produits chimiques ni antibiotiques.
– Les poissons sont nourris avec des pellets à base de poisson et de plantes, certifiés durables et sans OGM.
– Les paramètres de l’eau sont contrôlés en permanence, le niveau de lumière et les courants répondent aux normes de l’agence nationale pour l’hygiène et la sécurité alimentaire.
– Un système de tri des poissons évite de devoir les sortir de l’eau.
– Notre méthode est unique en Europe : elle combine l’étourdissement et la glace, pour garantir le bien-être de l’animal et la qualité du produit.

 

Serre

La serre de la Ferme Abattoir produit des herbes aromatiques, des tomates et des micropousses dans trois zones horticoles, qui représentent une surface de production de 2 000 m². La capacité de production dépend des variétés, des tailles et de la température.

La serre bénéficie d’une pollinisation biologique grâce à des bourdons ainsi que de méthodes biologiques de lutte contre les parasites, qui permettent de gérer les éventuelles maladies. Nous n’utilisons ni produits chimiques ni pesticides.

BIGH se concentre sur les produits fragiles, les variétés uniques et des  volumes limités vendus localement.

Pour les tomates, nous utilisons les Growbags de Greenyard. Ce terreau offre une structure pour les racines et est combiné à un système d’irrigation qui apporte des nutriments naturels ainsi qu’à des champignons, qui permettent d’augmenter l’activité microbiologique au sein du substrat. Les tomates et leurs Growbags sont installés sur des canaux suspendus.

Les herbes aromatiques en pots poussent sur des tables à marées ; des éclairages de croissance à LED permettent de les produire tout au long de l’année.

Notre partenaire social est TRAVIE, atelier de travail adapté qui emploie des personnes handicapées des environs.

Jardin extérieur

Les premiers 700 m2 du jardin extérieur ont été cultivés depuis 2016 et sa superficie totale de 2000m2 sera développée au fil du temps. Probablement le plus grand jardin productif sur un toit en Europe à l’heure actuelle, BIGH est également à l’avant-garde de nouvelles techniques agricoles sur les substrats extérieurs des toits pour atteindre à terme une viabilité économique basée sur la vente de produits. Le jardin en plein air est une occasion de créer un substrat vivant productif sur un toit, dans le but de pouvoir le recréer ailleurs. 

La productivité, le goût, la rentabilité ainsi que la résilience du sol sont les clés du développement durable de l’agriculture urbaine dans son ensemble. Salades, légumes, petits fruits et espèces de climat méditerranéen bénéficient du microclimat du toit et de l’irrigation par eau aquaponique.

Le jardin extérieur est géré avec notre partenaire social Atelier Groot Eiland en plus de leurs propres jardins, magasin d’alimentation et restaurant près du canal.